Zones de transitions entre la terre et l’eau, les marais sont des endroits qui grouillent d’espèces insolites. L’occasion de partir à l’aventure dans ce mystérieux monde humide et
mieux comprendre la vie de ses habitants ! Vous êtes prêt ? A vos bottes !

Le marais de Colleville-Ouistreham : une aventure à partager entre petits et grands

Cap sur le chemin de la Fontaine depuis Colleville-Montgomery en direction du marais à quelques pas de la mer. Entre bois marécageux d’Aulne, de Saule et de Myrte des marais, cette zone humide s’étend sur 60 hectares. De quoi faire une belle balade ! Recensé Zone d’Intérêt écologique faunistique et floristique, l’endroit abrite de nombreuses espèces rares et protégées comme des grenouilles agiles, des grenouilles vertes ou encore des crapauds calamites ! Le marais n’est qu’à quelques kilomètres de l’Estuaire de l’Orne, ce sera donc l’occasion d’apercevoir des Aigrettes garzette, des Hérons cendrés ou même des Tadornes de belon. Pensez à regarder où vous marchez ! Entre les fossés, les petits canaux et grandes herbes, c’est un trésor botanique qui vit ici. 

Grande balade autour du marais de Saline

Véritable prairie marécageuse, le marais de Saline est l’endroit idéal pour prendre un grand bol d’air frais. Le circuit balisé vous permettra de découvrir le royaume des hérons et… des cigognes ! On l’ignore souvent, mais c’est l’espèce phare du marais. Le moment de sortir l’appareil photo. Les connaisseurs du lieu vous expliqueront que ces grands oiseaux blancs gardent le même nid d’une année sur l’autre. Pendant votre balade, vous verrez qu’il n’est pas rare de croiser des vaches brunes et blanches qui broutent l’herbe. Les observateurs noteront que les espèces sont différentes en fonction de leur habitat. 

A pied ou à vélo, n’hésitez pas à vous aventurer dans les sentiers qui parcourent le bois. Vous y découvrirez une faune et une flore exceptionnelle, comme l’aune glutineux, le saule blanc, le frêne, le saule cendré ou le peuplier ! Les amoureux des fleurs pourront y voir des renoncules aquatiques blanches ou la cousoude mauve ! 

Rencontres insolites au marais Grondin de Giberville

Pour rejoindre le marais Grondin de Giberville, c’est facile ! Pistes cyclables et piétonnes, routes, transports publics, tous les moyens sont possibles pour se rendre au poumon vert de Giberville. Qu’on y aille en balade ou en visite guidée, c’est un lieu à découvrir absolument. Halte obligatoire devant l’hôtel des insectes. Surprises garanties !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies http pour vous proposer des contenus adaptés à vos saisies dans le site ou des marqueurs d'analyse d'audience pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies http pour vous proposer des contenus adaptés à vos saisies dans le site ou des marqueurs d'analyse d'audience pour réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer votre navigateur vous pouvez consulter les sites suivants : https://www.cnil.fr/fr/cookies-traceurs-que-dit-la-loi et http://www.allaboutcookies.org/fr/

Fermer