C’est l’automne, l’air se rafraîchit mais le soleil est encore là. Les feuilles des arbres roussissent et les champignons poussent. La période idéale pour chausser ses bottes et prendre son panier en osier. Direction la Forêt de Grimbosq pour apprendre à reconnaître les différentes espèces de champignons lors d’une sortie mycologique.

La cueillette, toute une technique

Cueillette de champignons

En arrivant au parking de la petite bichote, nous sommes accueillis par un mycologue bénévole de la Société Centrale d’Horticulture de Caen et du Calvados. Il nous donne les premières consignes pour bien cueillir un champignon. On le ramasse avec un couteau en prenant bien soin de prendre le pied avec pour pouvoir l’identifier correctement. Attention en le mettant dans son panier, on ne mélange pas les champignons toxiques avec les comestibles sous peine de tous les contaminer et les jeter ! Si on a un doute, on les met à part.

Et si on partait à la chasse au trésor ?

La sortie débute. On déambule dans la forêt, derrière l’animateur. On l’appelle dès qu’on trouve un champignon pour apprendre à reconnaître l’espèce. Très vite, on se prend au jeu. C’est une véritable chasse au trésor en pleine nature ! Au pied des arbres, près des racines, dans un ravin… On commence à savoir où regarder et à remplir notre panier !

L’occasion d’une balade en forêt

Parc animalier forêt GRimbosq
Parc animalier forêt Grimbosq @Caen_la_mer_Tourisme___Alix_JONET

On profite aussi de ce bel après-midi d’automne pour redécouvrir la forêt. Que c’est agréable de voir les rayons du soleil transpercer les arbres, sentir le bois qui craque sous nos pas et au loin on entend même le brame du cerf. On s’approche alors du parc animalier de la forêt. Les cerfs et biches sont bien au rendez-vous. Qu’il est impressionnant avec ses bois gigantesques !

Passons à l’identification

Cueillette de champignons dans la forêt de Grimbosq

En fin d’après-midi, on retrouve tous les participants et le spécialiste. On regroupe tous nos champignons cueillis sur une table. Et c’est parti pour l’identification ! Couleurs, textures, goûts, collerettes et même odeur, chaque détail nous aide à bien reconnaître les différentes espèces. On sait par exemple que l’amanite citrine à l’odeur de pomme de terre crue. Bolets, amanites, vesses de loup, chanterelle…notre panier est bien garni ! Par précaution, on ne ramènera pas notre cueillette du jour à la maison pour la déguster.

Panier de champignons

On aura passé un agréable après-midi en forêt, nous repartons ressourcés, détendus et désormais capables de reconnaître les champignons de nos campagnes.

On aime

  • Se balader en forêt
  • Les couleurs de l’automne
  • Se prendre pour un chasseur de trésor

Sur votre chemin