Top 10 des sites à visiter sur le D-Day

Où... Souffle un vent de liberté

A l'occasion du 75ème anniversaire du D-Day, plongez au cœur des plages du Débarquement. De Sword Beach au Mémorial de Caen en passant par Pégasus Bridge, découvrez notre sélection de sites à visiter.

Le Mémorial de Caen raconte l'Histoire

Consacré à l’histoire du 20ème siècle, le Mémorial de Caen est un site incontournable. Grâce à son parcours retraçant l’histoire du Débarquement ainsi qu’à la visite de l’authentique Bunker de commandement du général Richter dans les souterrains, vous pourrez en apprendre un peu plus sur l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale et la bataille de Normandie.

En savoir plus

Le musée du mur de l'Atlantique - le Bunker, une expéience à vivre

Ce musée, directement immergé au sein de l’ancien quartier général Allemand, vous fait revivre l’histoire de ce poste de décisions. Grâce aux reconstitutions de l’infirmerie, du dépôt de munitions, des chambrées… vous y découvrirez le quotidien de soldats Allemands. En haut de l’ancien Bunker, une vue imprenable sur les plages du débarquement vous attend.

En savoir plus

Se souvenir au Mémorial de La Flamme

Cette flamme, symbole de la Libération, est gravée du nom des 177 Français ayant participé aux opérations militaires du 6 juin 1944. Sept marches sont placées devant le monument, en souvenir des sept soldats tombés entre la plage et le casino de Ouistreham. L’œuvre d’Yvonne Guégan est chargée d’émotions pour tous et en particulier pour les vétérans Français qui s ‘y rassemblent chaque année, afin de rendre hommage à leurs anciens camarades morts pour la patrie.

En savoir plus

Dans la peau du Soldat Léon

Munissez-vous de votre smartphone ou bien de votre tablette afin de rentrer dans l’univers du Commando Kieffer, lors du 6 juin 1944. Grâce à Léon Gautier, l’un des 177 Français qui débarquèrent sur Sword Beach, accomplissez votre mission : la prise du casino de Ouistreham.

En savoir plus

Pégasus Bridge, premier pont libéré de France

Libéré dans la nuit du 05 au 06 1944, il a aujourd’hui été remplacé par un autre pont similaire. Cependant, l’original se trouve dans le parc du Mémorial Pegasus. Pegasus Bridge est le nom qui a été attribué au pont de Bénouville, afin de mettre à l’honneur les parachutistes Britanniques, autrement nommés « Paras », dont l'emblème était Pégase, un cheval ailé.

En savoir plus

Rendre hommage au cimetière militaire d'Hermanville sur mer

Ce cimetière militaire britannique se situe à quelques pas de Sword Beach. Celui-ci regroupe les tombes de Britanniques, Canadiens, Australiens, Français. Au total, ce sont plus d’un millier de soldats alliés qui y sont enterrés. Parmi ceux-ci, 102 n'ont pas été identifiés.

En savoir plus

Les visites de l'Office de Tourisme sur le thème du D-Day

La bataille de Caen :
Une visite proposée à l’occasion du 75ème anniversaire du débarquement pour comprendre les jours décisifs pendant lesquels s'est joué le destin d'une ville. La bataille pour la libération de Caen, ce sont 12 jours d'incendie, 44 de siège et 72 de bombardements, près de 2000 morts, un territoire largement sinistré. Ce sont des habitants qui s'organisent pour survivre au milieu des combats, entre deuil et espoir. Ce sont des équipes d'urgence qui sauvent des vies au milieu du chaos. Ce sont des stratégies militaires appliquées à champ de bataille de plusieurs dizaines de kilomètres, mais aussi des combattants de terrain, des opérations de génie civil, la reconstitution des routes et des ponts nécessaires à la poursuite de la guerre jusqu'en Allemagne. Ce sont enfin des autorités civiles débordées, la fin d'un régime politique autoritaire, l'espoir du retour de la démocratie.

En savoir plus sur la visite de la bataille de Caen

La glacière :
La glacière a déjà plus d’un siècle ! Conçue à l’origine afin de conserver au frais l’alimentation, elle servait également de refuge pour de nombreux habitants du quartier lors des bombardements de 1944. Cette visite guidée est l’occasion unique pour s’enrichir sur les coulisses de l’histoire de la ville.

En savoir plus sur la visite de la glacière

Circuit sur les plages du Débarquement

Sword Beach est l’une des cinq plages du débarquement qui a servi pour les opérations du D-DAY. C’est l’unique plage où des Français, le commandant Kieffer ainsi que ses 177 soldats ont débarqué le 6 juin 1944. Ce lieu est idéal afin d’évoquer la Libération de Ouistreham par les commandos franco-britanniques.

En savoir plus

A la découverte du site fortifié Hillman

Construit par les Allemands entre 1942 et 1944 afin de défendre leurs lignes, le site Hillman est l’un des plus grands postes de commandement allemand. Sur un espace de 24 hectares, venez découvrir 20 bunkers et casemates construits par les Allemands. Une visite pleine d’Histoire, d’objets et d’habits d’époque.

En savoir plus

Les 3 grandes opérations : Spring, Goodwood et Totalize

Opération Spring :
Du 25 au 27 juillet 1944 s’est déroulée l’opération Spring. Celle-ci est une opération militaire menée par les forces alliées et principalement le Canada, qui s'est déroulée au sud de Caen lors de la bataille de Normandie. Une opération qui ôta de nombreuses vies. Cette visite vous permettra de comprendre l’enjeu de cette bataille et les conséquences sur les opérations qui suivront.

Découvrir l'opération Spring avec un guide

Goodwood :
L’Opération Goodwood représente la bataille de chars la plus meurtrière de Normandie. Initialement mise en place par le Général Montgomery afin de s’emparer de l’est de Caen, celle-ci est un échec, malgré les énormes moyens engagés. Goodwood permet aux américains de mettre en place l’Opération Cobra pour libérer la Bretagne.

Totalize :
L’opération Totalize est lancée par les Canadiens, Anglais et Polonais, après l’échec fulgurant de l’opération Good Wood. Le but étant toujours de libérer le sud de Caen, une nouvelle tactique est mise en place : l’attaque de nuit en utilisant de l’infanterie mécanisée afin de rendre plus lourds les véhicules blindés. Tout comme l’opération Goodwood, Totalize a coûté cher en vies humaines ainsi qu’en pertes matérielles.

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies http pour vous proposer des contenus adaptés à vos saisies dans le site ou des marqueurs d'analyse d'audience pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies http pour vous proposer des contenus adaptés à vos saisies dans le site ou des marqueurs d'analyse d'audience pour réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer votre navigateur vous pouvez consulter les sites suivants : https://www.cnil.fr/fr/cookies-traceurs-que-dit-la-loi et http://www.allaboutcookies.org/fr/

Fermer