Transformer à grande échelle, nouveau défi de la durabilité. Bordeaux/Amsterdam

Une exposition coproduite par la Cité de l'architecture et du patrimoine et la Fondation Mies van der Rohe à Barcelone, présentée au Pavillon jusqu'au 27 février 2022.

Sur le thème de la revitalisation des grands ensembles d'habitation, l'exposition montre la détermination d'architectes et de maîtres d'ouvrage, pour transformer plutôt que de démolir. Deux projets emblématiques, l'un dans le logement social à Bordeaux, l'autre dans le secteur privé à Amsterdam, déploient la problématique de leur transformation.

Revisiter les modèles pour les revitaliser. Les grands ensembles en France, les megablocks ailleurs, sont souvent mal aimés. Barres parallèles ou articulées sont autant de ces morceaux de ville inspirés peu ou prou par la Cité Radieuse de Le Corbusier qui, cinquante ans après leur construction, montrent des signes d'usure et de délaissement. Nés en réponse à la demande d'une époque de croissance économique et démographique, ces immeubles d'habitation auraient tôt fait de disparaître si des architectes et des maîtres d'ouvrage déterminés n'avaient décidé de lutter contre l'obsolescence en retravaillant l'objet construit plutôt que de le raser.

Au sud-est d'Amsterdam, dans le quartier de Bijlmermeer propice aux expérimentations urbaines, il s'agissait d'intervenir sur une figure géométrique de 400 mètres de long, composée de six éléments articulés de dix étages, soit un ensemble de 500 logements au total, réalisé en 1971 et vendu pour la somme de un euro, quarante ans plus tard, tant sa rénovation semblait inenvisageable. NL architects, avec XVW Architectuur, ont prouvé le contraire en revisitant le lieu pour le consortium DeFlat.

À 800 mètres du centre de Bordeaux, la seconde opération présentée porte sur 530 logements répartis dans trois barres construites au début de années 1960. Lacaton & Vassal avec Frédéric Druot et Christophe Hutin ont démontré eux aussi, à leur manière, avec le soutien d'Aquitanis, que l'option "transformation" s'inscrivait pleinement dans le développement durable.

Cette exposition est programmée dans le cadre de la Biennale d'architecture et d'urbanisme de Caen-Normandie, organisée du 6 au 10 octobre 2021, par Le Pavillon et In-Situ, avec le soutien de la Ville de Caen et de Caen la mer.

Informations pratiques

  • Ouvert à toutes et à tous, entrée libre du mercredi au dimanche, 13h-19h.
  • Pendant les vacances, le Pavillon sera fermé les vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 décembre, ainsi que les vendredi 31 décembre, samedi 1er et dimanche 2 janvier.
  • Masque obligatoire et passe sanitaire demandé. Conditions d’accès et mesures adaptées en fonction de l’évolution de la situation.

© Philippe Ruault

Date

Du mercredi 06 octobre au dimanche 27 février
Lundi Ouvert de 13h à 19h
Mardi Ouvert de 13h à 19h
Mercredi Ouvert de 13h à 19h
Jeudi Ouvert de 13h à 19h
Vendredi Ouvert de 13h à 19h
Samedi Ouvert de 13h à 19h
Dimanche Ouvert de 13h à 19h